11 C
Paris

Quand faut-il faire l’entretien de sa voiture ?

L’entretien d’une automobile permet de prévenir d’éventuelles pannes. Une visite régulière au garage vous évite des visites encore plus coûteuses en cas de pannes techniques. Néanmoins, il n’est pas facile d’anticiper un problème qui n’existe pas, encore plus quand il s’agit d’une voiture. Quand faire la vidange ? À quelle fréquence contrôler ses freins et ses amortisseurs ? Où effectuer l’entretien ? Faut-il se rendre chez le concessionnaire ou dans un garage indépendant ?

Le kilométrage, un repère pour l’entretien

Le premier entretien doit être effectué à 5 000 kilomètres. Le second entretien à 10 000 kilomètres et ensuite, plus ou moins, tous les 15 000 à 30 000 kilomètres, selon le carnet d’entretien du véhicule.

Les voitures modernes possèdent des ordinateurs de bord qui vous permettent d’avoir une idée sur la fréquence à laquelle vous devez réaliser l’entretien de votre voiture.

Où faire l’entretien de sa voiture ?

Vous avez la possibilité de faire l’entretien de votre voiture dans un centre auto, dans une concession ou chez un garage indépendant tel que MD Réparation par exemple. Ce que le fabricant ne dira probablement pas, c’est que l’entretien ne doit pas nécessairement être effectué dans un centre de service officiel pour que la garantie soit maintenue. Le règlement européen 461/2010 précise que le consommateur ne perd pas la protection juridique de son véhicule en le faisant réviser par un garage auto n’appartenant pas à la marque. En revanche, il faut qu’il soit autorisé par le constructeur et qu’il ait été fourni avec des pièces d’origine.

Il est difficile d’établir ce qui doit être contrôlé exactement lors d’un entretien régulier, car chaque modèle est différent, mais certaines parties du véhicule doivent faire l’objet d’une attention toute particulière.

Lisez aussi cet article :   Quelle huile pour moteur 1,9 dTi ?

fréquence entretien voiture

À quelle fréquence effectuer la vidange ?

L’élément essentiel de l’entretien d’un moteur est l’huile. Celle-ci lubrifie le moteur et adoucit ses frottements. Un bloc moteur bien huilé maintient les performances et le rendement de la voiture. Au fil du temps, l’huile absorbe des saletés et perd ses propriétés lubrifiantes, et après 15 000 kilomètres, elle n’est plus aussi performante qu’elle le devrait. Il s’agit bien sûr d’une règle générale.

En effet, certains constructeurs recommandent des changements tous les 10 000 kilomètres, d’autres tous les 30 000 kilomètres. Cependant, ils sont tous d’accord sur un point : le filtre, qui recueille l’huile usagée et de nombreuses impuretés, doit être remplacé en même temps, et le lubrifiant doit avoir une densité adaptée au moteur.

Quand faut-il changer les autres filtres ?

Le filtre à huile n’est pas le seul filtre à changer. Le filtre à air veille à ce que l’air qui arrive au moteur soit propre, afin que la combustion se fasse dans des conditions optimales. Sa durée de vie dépend de la propreté de l’air dans lequel la voiture est conduite, mais il doit être changé environ tous les 15 000 kilomètres.

Sur les véhicules à essence, le filtre à carburant empêche les impuretés d’atteindre le moteur et doit être changé entre 40 000 et 80 000 kilomètres. Sur les véhicules diesel, il sert à éliminer l’humidité et à prévenir la corrosion. La fréquence de changement préconisée ici dépend des fabricants. Elle est comprise entre 30 000 et 60 000 kilomètres. Le filtre à pollen ou filtre d’habitacle, qui assure la propreté de l’air à l’intérieur, doit être remplacé chaque année ou tous les 15 000 kilomètres.

Lisez aussi cet article :   Quels sont les points forts des housses pour les voitures ?

À quelle fréquence contrôler les amortisseurs et les pneumatiques ?

Avec les pneus et les freins, les amortisseurs constituent un ensemble de sécurité essentiel. Ils aident à avoir un certain confort de conduite en maintenant la stabilité de la voiture et en absorbant les irrégularités de la route. Leur usure n’étant pas visible à l’œil nu, il convient de les faire contrôler tous les 20 000 kilomètres dans un garage automobile.

En ce qui concerne les pneus, la chose est plus facile étant donné qu’ils sont visibles à l’œil nu. La pression et l’usure des pneus doivent être contrôlées, ainsi que l’âge des pneus. Un pneu est considéré comme usé lorsque les témoins d’usures sont inférieurs à 1,6 mm.

Il existe un moyen rapide et facile de savoir si un nouveau pneu est nécessaire. Il suffit de placer une pièce d’un euro verticalement sur la bande de roulement : si le bord doré de la pièce est recouvert par le caoutchouc, le pneu est encore utilisable.

Quand doit-on contrôler les freins et la courroie de transmission ?

Outre le fait que le liquide de frein doit être vérifié, les plaquettes de frein avant sont soumises à une usure plus importante que les plaquettes de frein arrière, car la plupart des modèles en circulation sont à traction avant. Il est très important de faire contrôler ce système par un spécialiste au moins une fois par an.

En ce qui concerne la courroie de transmission, son entretien peut vous économiser beaucoup d’argent. Il ne faut pas oublier que le coût d’une courroie de distribution cassée peut être considérable, voire très élevé. C’est pourquoi son entretien est essentiel, et un contrôle est recommandé entre 80 000 et 100 000 kilomètres.

Lisez aussi cet article :   Les voitures Audi sont-elles faites pour vous ?

entretien voiture garage auto

Systèmes d’échappement et convertisseurs catalytiques

Les systèmes d’échappement ont un double rôle à jouer dans la protection de l’environnement : ils réduisent les émissions de polluants et le bruit des gaz d’échappement quittant le moteur. Bien que cela dépende de nombreux facteurs et qu’il ne soit donc pas possible de donner un chiffre fixe, les convertisseurs catalytiques cessent de remplir leur fonction à environ 80 000 kilomètres.

Qu’en est-il des voitures électriques ?

Étant donné que les voitures 100 % électriques sont des inventions plutôt récentes, nous n’avons pas toujours le recul nécessaire pour apprécier les données fournies par les constructeurs. D’après ces derniers, l’entretien d’une voiture électrique doit se faire en moyenne tous les 30 000 km. En général l’entretien d’une voiture électrique est moins cher, car le bloc moteur produit moins de frottements que sur les modèles thermiques. Ils n’ont pas besoin de lubrification et les plaquettes de frein sont moins sollicitées grâce au fameux freinage régénératif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

20 + 10 =

Derniers articles