21.7 C
Paris

Quelles sont les règles en matière de reprise de moto d’occasion ?

 

Il vous est surement déjà arrivé de penser à vendre votre vieille moto d’occasion pour en acheter une autre. Cependant, il n’est pas toujours évident d’arriver à le faire si personne ne s’y intéresse vraiment. La solution est de la revendre directement à un concessionnaire en utilisant l’offre de reprise.

Bien qu’elle soit simple et avantageuse, la reprise de moto doit se faire dans le respect de certaines règles. Vous voulez surement les découvrir. Nous vous invitons à lire cet article pour en savoir davantage.

Comment se passe la reprise d’une moto d’occasion ?


La reprise de moto d’occasion est un échange qui s’effectue entre le propriétaire de l’engin et un particulier. Il peut s’agir aussi bien du concessionnaire ayant vendu la moto initialement ou d’un tout autre. Généralement, les concessionnaires ont des conditions strictes en ce qui concerne les offres de reprise. Si elles sont remplies, vous n’aurez pas de mal à revendre la moto.

La reprise peut être effectuée comme une vente ou un échange de bien. La moto d’occasion est au préalable examinée puis sa valeur est estimée. Une fois que le concessionnaire et le propriétaire ont trouvé un terrain d’entente, la moto peut être revendue.

Toutefois, il arrive qu’elle soit reprise afin d’être échangée contre une nouvelle. Il peut s’agir d’une moto identique ou d’un modèle plus récent. Cependant, le propriétaire de la moto doit le plus souvent faire un apport financier pour combler la différence entre les prix. C’est la solution la plus pratique pour acquérir rapidement une nouvelle moto sans trop dépenser. L’expertise de 2 roues accidentées vous sera par ailleurs nécessaire si vous avez décidé de revendre votre moto après un accident.

Lisez aussi cet article :   Nettoyer ses phares avec du bicarbonate de soude ou avec du coca-cola ?

Quels sont les documents à fournir pour la reprise d’une moto d’occasion ?

les documents à fournir pour la reprise d’une moto d’occasion 

La reprise d’une moto d’occasion se déroule comme une vente en bonne et due forme. Le propriétaire doit ainsi présenter quelques documents nécessaires. Ces documents permettent en effet de certifier que la moto est en bon état et bien en règle. Il s’agit entre autres de :

  • la carte grise de la moto ;
  • le carnet d’entretien ;
  • l’assurance de la moto ;
  • les documents de garantie constructeur ;
  • le double des clés de la moto, etc.

Selon les conditions du concessionnaire, les pièces à fournir peuvent varier. Certains concessionnaires exigent par exemple les accessoires d’origine de la moto avant de la reprendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 − 11 =

Derniers articles