7.6 C
Paris

Comment faire quand on a mis trop d’huile dans la voiture ?

L’huile à moteur joue un rôle essentiel dans la protection de votre véhicule et détermine directement sa performance ainsi que sa durée de vie. C’est la raison pour laquelle il est défendu de conduire lorsque vous n’avez pas suffisamment d’huile dans le moteur. Beaucoup ignorent aussi qu’avoir de l’huile en excès dans le moteur est déconseillé, à cause des risques de surchauffe et d’arrêt du moteur. Si vous remarquerez que le niveau d’huile est trop élevé, vous devez tout de suite chercher le moyen de le diminuer. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, nous vous expliquons tout à travers cette rubrique. 

Enlever le surplus d’huile

Lorsque vous vous rendez compte que votre moteur contient plus d’huile qu’il en faut, retirer le surplus est la conduite à tenir. Heureusement, vous pourrez vous en charger vous-même, sans avoir besoin de voir un professionnel. 

La méthode du siphonnage

Pour cela, vous n’aurez besoin que d’une grosse seringue de 60 ml et d’un tuyau souple d’aquarium. Vous aurez votre seringue à la pharmacie et le tuyau souple à la quincaillerie ou aquariophilie. Dès que vous avez tout ce qu’il vous faut, nous vous conseillons de chauffer préalablement votre moteur. Laissez donc laissez tourner le moteur entre 3 et 5 minutes, puis laissez reposer pendant 15 à 20 minutes avant de commencer la ponction. 

Cette mesure est essentielle parce que l’huile à moteur est fortement visqueuse, surtout si elle est à froid. Couper ensuite le tuyau en prenant en compte la longueur de votre jauge. Laissez un excédent de 5 cm, de sorte que le tuyau soit apparent à l’extérieur. Connectez ensuite votre tuyau et aspirez.

Dès que la seringue se remplit, déversez le contenu dans un bocal propre et continuez l’opération jusqu’à vider tout l’excès. Pour connaître la quantité d’huile à prélever, vous pourrez vous référer à la jauge prévue pour la mesure. Le niveau normal se situe entre les valeurs minimales et maximales prévues sur cet indicateur. 

Desserrer le bouchon de vidange

Si vous constater que l’huile contenue dans le carter est en excès, vous pourrez aussi dévisser légèrement le bouchon de vidange. C’est la solution pour laquelle opter si vous n’avez pas un tuyau et une seringue pour pratiquer le siphonnage. 

En desserrant le bouchon de vidange, vous laissez s’écouler le surplus d’huile. Il vous suffit donc d’avoir la bonne clé pour réaliser cette opération. Pour ne pas salir l’endroit où vous enlevez l’huile, pensez à placer un récipient pour accueillir l’huile qui s’écoule. Vous devez vous montrer vigilant en réalisant l’opération, et vérifier régulièrement le niveau de l’huile restant. 

Dans le cas contraire, vous risquez d’en prélever plus qu’il n’en faut. C’est d’ailleurs pour cela que le bac utilisé en dessous pour recueillir doit être propre. Vous pourrez remettre l’huile dans le carter en cas de besoin. 

Quelques symptômes d’un excès d’huile

Si le voyant de votre véhicule est défaillant, d’autres signaux peuvent vous indiquer clairement que vous êtes en situation d’excès d’huile. Si vous rencontrez l’un de ces problèmes, vous devez donc immédiatement vérifier le niveau de votre huile à moteur. Voici le top 5 des symptômes les plus observés :

Un comportement étrange de la jauge d’huile

La jauge d’huile à moteur dans votre tableau de bord est faite pour fonctionner dans des conditions normales. Lorsque ce n’est pas le cas, comme lorsque l’huile est en excès, elle peut se comporter anormalement. En cas de trop plein, vous pouvez remarquer par exemple qu’elle oscille entre « plein » et « vide ». Si vous êtes au volant, arrêtez-vous tout de suite et dirigez-vous vers le capot pour prendre connaissance de la situation.

Une surchauffe du moteur 

Il n’y pas seulement qu’en cas de manque d’huile dans le moteur que ce dernier se surchauffe. L’excès d’huile crée la même situation. Si vous remarquez que la température globale augmente anormalement, alors le problème vient peut-être d’un trop plein d’huile. Arrêtez-vous et réalisez l’une des deux opérations manuelles suscitées.

Difficultés à accélérer

Un moteur rempli d’huile ne permet pas une bonne lubrification des pièces mobiles. Une friction est créée, ce qui augmente la résistance entre ces pièces mobiles. La conséquence est que la voiture doit travailler plus dur pour surmonter cette résistance supplémentaire. En conduisant, vous sentirez que la voiture a de la peine à avancer. Arrêtez vous donc et vérifiez le niveau d’huile.

Odeur de brûlé

Un moteur rempli peut provoquer l’égouttement de l’huile. Et lorsque cette dernière prend contact avec les pièces chaudes du moteur, une odeur âcre, caractéristique de la combustion du pétrole, se dégage. Si vous sentez cela pendant la conduite, vous devez vous arrêter tout de suite et jeter un coup d’œil sous le capot. 

Fumée blanche ou bleue

Un excès d’huile dans le moteur peut également provoquer l’émission d’une fumée blanche ou bleue par l’échappement. Il est conseillé de vous arrêter tout de suite si vous le voyez ou si les autres conducteurs vous préviennent. 

Astuce pour faire correctement sa vidange

Il est clair que l’excès d’huile dans le carter résulte d’une vidange mal faite. Pour éviter de vous retrouver donc à réduire l’excès de l’huile, ou pire à en subir les conséquences, vous devez bien effectuer votre vidange. Si vous choisissez l’huile qu’il vous faut pour la vidange, vous devez ensuite placer correctement votre véhicule. Un terrain plat est l’idéal, pour permettre à l’huile que vous changez de s’écouler entièrement. 

Dévissez ensuite le bouchon de vidange pour laisser écouler l’huile à moteur. Si tout le liquide se déverse sur le bac que vous prévoyez pour l’opération, vous pouvez revisser le bouchon de vidange. Ouvrez ensuite votre capot et versez votre nouvelle huile dans le moteur. Selon le volume du moteur de votre véhicule, la quantité totale d’huile à mettre se situe entre 4 et 8 L. 

Prenez donc cela en compte. Lors du remplissage du carter, évitez d’avoir la main lourde. Une vigilance est nécessaire. La jauge à huile devrait vous permettre d’effectuer la mesure de la quantité versée. Vous devez savoir que ce n’est pas un problème de remplir le carter jusqu’au trait plein de la jauge. Ce qui est déconseillé, c’est de dépasser cette limite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles