24.4 C
Paris

Comment fonctionne le Viscocoupleur ?

Les pièces d’un engin constituent des éléments importants pour le bon fonctionnement de celui-ci. Les pièces importantes peuvent varier d’un engin à un autre. Pour les véhicules par exemple, le viscocoupleur est d’une importance capitale. Toutefois, il n’a pas une grande notoriété. Il n’est pas connu de tous. Pourtant, c’est le viscocoupleur qui, avec l’aide de la pompe à eau, permet de mettre les véhicules comme les camions en marche. Il permet aux simples véhicules de se tenir à bonne température et de ne pas surchauffer donc. Il est évident que le viscocoupleur est une pièce maîtresse s’agissant du fonctionnement d’une voiture.

Nous vous donnons toutes les informations essentielles en rapport avec le viscocoupleur dans cette rubrique, son fonctionnement notamment.

Le viscocoupleur : Qu’est-ce que c’est?

Pièce importante dans un véhicule, le viscocoupleur est un système mécanique. Généralement, il sert pour la transmission de mouvements rotatifs. C’est un dispositif essentiellement utilisé sur les véhicules à moteur dotés de quatre roues motrices. Le viscocoupleur limite à sa manière les glissements entre le pont arrière et le pont avant d’une voiture. En gros, c’est une sorte de système d’embrayage fait à base de disques de métal. Le viscocoupleur peut également jouer le même rôle qu’un différentiel à glissement limité. Il peut prendre plusieurs fonctionnalités dans le fonctionnement d’un véhicule.

Le viscocoupleur en tant que dispositif thermostatique

En effet, le viscocoupleur est un dispositif métallique. Cependant, il contient un composé hydraulique lui permettant d’exercer une fonction qu’est la dilatation du véhicule à une certaine température. En clair, c’est un thermostat. Il l’est tout simplement parce qu’il contribue grandement à la régulation de la température au niveau du moteur d’un véhicule. Grâce au viscocoupleur, le moteur de votre véhicule sera toujours à une température optimale. Dans l’optique d’assumer cette fonctionnalité, le viscocoupleur à un positionnement plutôt particulier. En effet, les viscocoupleurs se retrouvent généralement au niveau de la ventilation. Il est positionné à l’avant de la pompe à eau pour servir de système de refroidissement. Plus précisément, il est un système de refroidissement posté au niveau de la pompe à eau pour ventiler au cas où il y aurait une surchauffe au niveau de moteur.

Il est d’une évidence qu’un viscocoupleur en mauvais état est nuisible pour votre véhicule. Surtout pour des véhicules destinés à parcourir de longues distances, il se pose même un gros problème de sécurité routière. Le moteur peut surchauffer et s’embraser au moindre contact avec un liquide inflammable. Il convient donc de prendre les dispositions nécessaires. Cela vous évitera d’avoir à courir un quelconque risque découlant d’une négligence au niveau du viscocoupleur. La pièce étant moins connue, beaucoup ont tendance à le négliger. Vous devez avoir un viscocoupleur en parfait état.

Le fonctionnement du viscocoupleur 

En tant qu’élément essentiel, il est important de préciser le rôle du viscocoupleur pour les véhicules. 

Pour les camions, le principe est beaucoup plus simple et accessible. Il fait office de refroidisseur. Il permet de refroidir et de maintenir le moteur à une température optimale. Pas de surchauffe. La mise en marche du moteur d’un camion passe également par le viscocoupleur. Il faut dire qu’il n’intervient pour réguler la température qu’en cas de surchauffe et d’excès. 

Le viscocoupleur a une multifonction. Positionné dans le système de ventilation, il joue un tout autre rôle. Un rôle d’entraînement plus précisément. Il est directement relié à l’hélice dans le système de ventilation. De ce fait, il se retrouve entraîné par la courroie située en plein cœur et qui permet la liaison entre la poulie du vilebrequin et la poulie de la pompe à eau. 

Le viscocoupleur fait parvenir une bonne quantité d’air au radiateur. Celui-ci à son tour est chargé de faire baisser la température du moteur grâce à l’air qui lui est fourni par le viscocoupleur. C’est donc le radiateur qui assure la montée et la descente du liquide de refroidissement. Le viscocoupleur distribue donc la quantité d’air en fonction de la température du moteur de votre véhicule ou camion.

Comment détecter un dysfonctionnement au niveau du viscocoupleur?

Il est évident que sans le viscocoupleur, le fonctionnement de votre véhicule est clairement mis en cause. Vous aurez votre moteur en surchauffe tout le temps. Tous les camions en sont équipés d’ailleurs afin d’éviter toute situation désagréable. Votre viscocoupleur ne sera pas en bon état pendant tout le temps de son utilisation. Après une bonne période d’utilisation, il peut montrer des signes d’usure. Il suffit de surveiller certains signes afin de savoir si votre viscocoupleur est toujours en état ou non.

L’un des signes qui doivent vous alerter normalement est bien évidemment la surchauffe de votre camion. Si votre camion chauffe sans cesse, alors il y a sûrement un problème au niveau de votre viscocoupleur. Même dans les cas où votre moteur est en circulation lente, il s’agit inévitablement d’un problème au niveau du viscocoupleur. C’est-à-dire que celui-ci ne s’engage plus comme à la normale. L’air envoyé au radiateur n’y va plus en quantité suffisante ou carrément plus. 

Cependant, ce n’est pas le seul signe qui devrait vous alerter. Une autre panne au niveau de votre véhicule pourrait provenir du viscocoupleur, en l’occurrence la perte de puissance. Au cas où il n’y aurait pas de variation au niveau de la température, il est évident qu’il y a une panne au niveau du viscocoupleur.

Aussi, une forte consommation de carburant peut découler d’une panne au niveau du viscocoupleur. 

En gros, ces trois symptômes permettent d’identifier un viscocoupleur en mauvais état. Soit il est en mauvais état, soit son emplacement ne correspond pas au fonctionnement de votre moteur.

Enfin, plusieurs autres symptômes à savoir : la tiédeur du chauffage, les grincements au niveau du moteur lorsqu’il est en marche et une défaillance au niveau de la climatisation. Dans tous les cas présentés ci-dessus, il vous reviendra d’effectuer un diagnostic chez un spécialiste de la mécanique. Celui-ci se chargera de détecter le problème et de vous le communiquer. Pour le rectifier, il faudra bien évidemment réparer ou effectuer carrément un remplacement.

Il faut retenir qu’il est nécessaire d’avoir un viscocoupleur en bon état dans votre véhicule. À contrario, cela pourrait vous causer quelques désagréments ou nuire au bon fonctionnement de votre moteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles